Les français peu enthousiastes sur les évolutions de la formation professionnelle

Les Français en décalage par rapports à leurs voisins

On note à plusieurs reprises dans l’étude un enthousiasme mesuré des Français concernant la formation professionnelle. Bien sûr, ils apprécient fortement la formation qui leur permet d’acquérir des connaissances utiles pour leur travail (à 96%).
74% d’entre eux pensent que la formation peut leur permettre d’évoluer professionnellement. Mais, sur cet item notamment, nos concitoyens sont les moins optimistes de tous les pays interrogés.

Italiens et Anglais sont beaucoup plus convaincus (à 92%)  du lien entre formation et évolution professionnelle. Espagnols et Allemands suivent dans l’ordre à 87% et 84%.

Lorsqu’on  les interroge sur les changements positifs perçus au cours de ces dernières années, là encore, les Français restent légèrement en retrait : seuls 47% d’entre eux trouvent que le manager s’implique fortement sur la formation, contre 63% des Italiens.

Quant à l’accès à la formation, les ¾ des Italiens considèrent que la situation s’améliore, 58% des Français «étant de cet avis.